h IFB 2013 Journée 2 !
Fermer
coordonnees_lifb
Contact
Plum IDF
Mardi, Novembre 19, 2019
   
Texte
Share

 

IFB 2013 – Deuxième jour !


Cette deuxième journée des IFB 2013 aura été riche en émotions pour les supporters des Français ! Plusieurs joueurs tricolores se sont succédés sur les courts du stade Coubertin et ont assuré le spectacle ! Retour sur les résultats du jour et les réactions à chaud des principaux intéressés.


Les Danoises, bêtes noires des Françaises ? Deux paires françaises se sont faites éliminer dès aujourd'hui : Elsa Danckers et Andréa Vanderstukken ont perdu contre les Danoises Christinna Pedersen et Kamilla Rytter Juhl (21-7/21-9) Avec un tel tirage, la défaite semblait malheureusement inévitable.

Danckers

La paire Line Kruse Damkjaer et Marie Roepke, elles aussi danoises, ont eu raison d'Audrey Chaillou et Juliane Piron en deux sets 21-13/21-14.chailloupiron Les deux françaises en sont ressorties frustrées et déçues : « C'est allé trop vite, c'est frustrant. On a le sentiment qu'on pouvait prendre au moins un set donc on est déçues, forcément ! » Si les Françaises menaient 11-8 dans le deuxième set, les Danoises ont ensuite haussé leur niveau de jeu de manière spectaculaire en attaquant très tôt et de plus en plus fort : elles remportent ce match de qualifications en 23 minutes. pironchaillou







C'est également terminé pour Emilie Lefel et Audrey Fontaine qui subissent le jeu agressif des Indonésiennes Nytia Krishinda Maheswari et Greysia Polii et perdent en deux sets : 21-9/21-11. Extrêmement déçues, les joueuses étaient amères en sortant de ce match : "Notre sentiment, c'est un peu de regrets et une déception. Il y avait peut-être un peu trop de pression avant et pendant le match. Il nous a manqué du relâchement mais aussi de l'agressivité."

fontainelefel


 

Anand Pawar se qualifie, lui, pour les huitièmes de finale aux dépens du Français Thomas Rouxel.

 

rouxel3

Après un premier set compliqué où Thomas perd 21-9, le Tricolore impose son rythme à l'indien et décroche deux volants de set. Pressé d'en finir et poussé par un public plus que jamais derrière lui, il rate ses occasions et perd ce set 24-22. Déçu d'avoir frôlé la victoire du second set, Thomas Rouxel reste très satisfait de son parcours aux IFB, et à raison ! Après deux perf hier en ayant battu le 44ème et le 78ème mondial, lui qui est actuellement classé 83ème, il peut effectivement être fier de lui :« je craque un peu à la fin, je rate deux volants de set.

rouxel2C'est dommage mais c'est le jeu et il a vraiment bien joué, il anticipe beaucoup et ses coups sont extrêmement variés. Il était très présent au filet, c'était compliqué pour moi qui aime y jouer de ne justement pas trop insister à ce niveau-là ! Je m'attendais clairement à ce niveau de jeu, il a battu Brice (Leverdez) hier et on commence à bien le connaître... Je pense que j'aurais pu aller chercher le troisième set, surtout avec le soutien du public ! Je suis super content de mon parcours, le fait d'avoir gagné deux matchs hier, c'est bien, mais je suis évidemment déçu d'avoir perdu aujourd'hui. Le bilan de ce match reste largement positif même si j'aurais adoré jouer demain. C'est de très bon augure pour la suite de la saison.»

 

 

Brice Leverdez et Lucas Corvée se sont heurtés aux Japonais Hiroyuki Endo et Kenichi Hayakawa.corveeleverdez2

Les Français perdent le premier set 21-8. Le second est beaucoup plus accroché : 21-17 ;

« Ils ont été bien meilleurs que nous en mi-court, ils nous ont un peu harcelé là-dessus et on n'a pas réussi à contrôler leur jeu. C'était compliqué de garder l'attaque, c'était un vrai combat au filet, mais ça se joue à pas grand chose sur le deuxième set. Physiquement c'était un peu dur, l'enchaînement des matchs nous a fatigués et on a eu du mal à se mettre dedans dès le premier set. On a fait un assez bon deuxième set en essayant de varier nos attaques mais ça n'a pas suffit. C'est dommage, on aurait bien aimé faire une perf' pour notre première fois à Paris ensemble, surtout qu'on a senti qu'il y avait de la place pour passer ! A côté de ça, ce sont nos débuts en double hommes donc ça reste positif. Le parcours qu'on a fait est très bien et on reviendra plus forts l'année prochaine ! »


corveeleverdez


Sashina Vignes-Waran n'a pas failli face à la Bulgare Linda Zetchiri : serrant le poing à chaque volant gagné, notre nouvelle

Tricolore a fait honneur à sa nouvelle nationalité en remportant le premier set gagné 21-17 puis le second 21-17. sashinaRadieuse et émue, Sashina faisait plaisir à voir juste après sa victoire :« Je suis heureuse pour ce premier match gagné chez moi ! Je connaissais mon adversaire, ça faisait quatre mois que je n'avais pas joué contre elle et la dernière fois j'avais perdu en deux sets, donc j'avais un peu de pression. Ajouté à cela le public qui m'attendait, le fait de jouer en tant que Française à la maison, ça pouvait faire beaucoup. J'étais crispée au début mais ça s'est transformé en pression positive et ça m'a motivée ! Je m'attendais à un match beaucoup plus serré donc je suis très heureuse du résultat. Une victoire ici, ça me fait vraiment du bien ! » sashina3

Laurent Constantin et Matthieu Lo Ying Ping se sont inclinés contre les Thailandais Maneepong Jingkit et Nipitphon Puangpuapech : 21-9/21-17.Lo Ying Ping-Constantin

 

« On a un peu trop accéléré dans le premier set, donc on a essayé de plus bloquer par la suite, on voulait casser leur rythme de jeu, on a quand

même fait de bonnes choses. On était déjà bien contents d'être sortis des qualifications et on sent que notre paire fonctionne de mieux en mieux. »


 

 

 

 

Lorraine Baumann et Teshana Vignes Waran contre Johanna Goliszewski et Birgit Michels

Les tricolores ne sortent pas des qualifications, battues par les Allemandes Johanna Goliszewski et Birgit Michels en deux sets : 21-9/21-9. « On pouvait mieux faire, après c'est toujours difficile de jouer des joueuses d'un tel niveau dans ces conditions. On a fait beaucoup de fautes directes et avec ce genre d'adversaires, on n'a pas le droit à l'erreur. C'est frustrant dans le sens où on a déjà montré un meilleur niveau de jeu et on aurait aimé le faire devant le public français qui est resté pour nous soutenir. Il nous a manqué de la régularité. Notre paire est très récente, on ne joue ensemble que depuis septembre, le début de notre saison a été fructueux donc nous sommes confiantes pour l'avenir. »


Dure journée pour les Français mais de très beaux matchs dans ambiance de feu !


logo-ile-de-france Ministere Jeunesse et sport CROSIF Badnet lardesports